Connect with us

CBD

Brownies au CBD : sains, moelleux et chocolatés

Le sucre raffiné est une épine dans le pied de nombreuses personnes. Connu également sous le nom de sucre de table, il est présent dans toute une série d’aliments, souvent bien caché et camouflé sous d’autres noms comme dextrose, glucose ou sirop de fructose. C’est ainsi que nous consommons chaque jour, sans le savoir, plus de sucre que ce qui est bon pour notre santé. Entre-temps, il existe déjà toute une série d’alternatives au sucre qui influencent moins la glycémie et contiennent également moins de calories. De nombreuses recettes peuvent être optimisées en termes de valeurs nutritives à l’aide de produits de substitution du sucre – il est ainsi possible de transformer facilement de véritables bombes caloriques en fournisseurs d’énergie sucrée. Dans l’article suivant, vous découvrirez les effets du sucre sur votre santé, la quantité de sucre recommandée chaque jour par la Société allemande de nutrition et les alternatives disponibles. À la fin, une délicieuse recette de brownies au CBD sains, riches en protéines et sans sucre raffiné vous attend.

Car, soyons honnêtes : de temps en temps, nous avons tous besoin de quelque chose de sucré.

Pourquoi le sucre est-il mauvais pour la santé ?

Le terme de sucre raffiné décrit le saccharose purifié et cristallisé. [1]. Un Sucre simplequi est rapidement assimilé par l’organisme. Celui-ci fournit certes rapidement de l’énergie, mais fait tout aussi rapidement chuter le taux de glycémie. La prochaine faim ne se fait donc pas attendre.

De plus, le sucre de ménage traditionnel ne contient ni vitamines ni minéraux. Il se compose donc de calories vides – et avec environ 400 kcal pour 100 grammes, cela représente déjà environ 1/5 des besoins quotidiens d’un adulte. Il convient de noter que le volume du sucre est relativement faible, ce qui a en outre une influence négative sur la sensation de satiété.

Effets du sucre sur la santé

Quelle que soit sa nature, le sucre n’est en principe pas bénéfique pour la santé. Comme pour tout, la règle est la même : La dose fait le poison. Une consommation accrue de sucre favorise l’apparition de

  • Obésité
  • Obésité
  • Diabète sucré de type 2
  • Maladies cardiovasculaires
  • Origine des caries

Il faut voir cela comme une sorte de réaction en chaîne de maladies. L’obésité favorise l’apparition d’autres maladies de civilisation comme le diabète de type 2, qui affecte également le cœur et les vaisseaux sanguins. En outre, chaque enfant apprend déjà que le sucre est néfaste pour la santé dentaire.

Du point de vue nutritionnel, le sucre raffiné fait partie de la catégorie des glucides. En principe, les glucides sont décomposés en sucres simples au cours de la digestion et passent dans le sang. Ils y provoquent une augmentation du taux de glycémie. Les sucres simples entraînent justement une augmentation rapide du taux de glycémie. L’objectif devrait être de maintenir le taux de glycémie à un niveau relativement constant. Une alimentation appropriée permet d’atteindre cet objectif. L’influence des aliments riches en hydrates de carbone sur le taux de glycémie est indiquée par le Indice glycémique [5].

Aucun autre aliment n’est aussi présent dans notre alimentation que le sucre – c’est pourquoi l’obésité et le diabète sont en tête de la charge de morbidité dans les pays prospères. La tentation se cache à chaque coin de rue et les conséquences pour la santé sont fatales. Pourtant, le danger d’une consommation accrue de sucre continue d’être sous-estimé.

Outre les effets physiques, le psychisme n’est pas épargné. Des études récentes se sont également penchées sur les effets psychologiques du sucre sur la santé. Outre le fait que l’obésité et d’autres maladies représentent également une charge mentale importante pour les personnes concernées, les experts supposent également qu’il existe des liens entre une consommation accrue de sucre et la dépression. [3].

D’autres études indiquent également que le sucre a des effets négatifs sur la mémoire et les experts pensent que le sucre pur favorise également le développement de différents types de cancer ainsi que des phénomènes inflammatoires généraux dans le corps. [6] [7].

Quelle est la quantité de sucre autorisée par jour ?

Dans le document de consensus, une association de l’obésité et du diabète ainsi que de la société allemande de nutrition, on s’accorde sur une quantité de sucre quotidienne recommandée de 50 g de sucre libre par jour.

Si l’on part d’un apport calorique total de 2000 kcal par jour, cela correspond à environ 10%. Cette limite doit toutefois être considérée comme un plafond maximal et non comme la quantité de sucre à consommer quotidiennement.

Les données actuelles montrent que ce sont surtout les jeunes qui ont tendance à consommer plus de sucre. Les boissons sucrées représentent un risque élevé d’ingestion inconsciente de grandes quantités de sucre.

Voici un aperçu des aliments contenant du sucre libre les plus fréquemment consommés :

  • Confiseries
  • Boissons sucrées (nectars, jus de fruits, sodas, etc.)

Dans les 10 règles pour une alimentation de qualité, la Société allemande de nutrition conseille de réduire la consommation de sucre en général et de la maintenir à un minimum.

Pour les experts, ce sont surtout les enfants qui sont en danger. Ceux-ci ne devraient pas s’habituer aux aliments très sucrés. Les aliments spécialement conçus pour les enfants contiennent souvent beaucoup de sucre, ce qui met les parents au défi de proposer des alternatives.

La tentative de contribuer à la promotion de la santé et du style de vie par des mesures préventives a malheureusement eu peu de succès. A l’avenir, d’autres mesures de politique alimentaire seront nécessaires pour parvenir à une réduction de la consommation générale de sucre au sein de la population. Les experts estiment qu’une combinaison de prévention comportementale et d’autres mesures sera nécessaire. [5].

Alternatives au sucre

En se rendant au supermarché, on constate heureusement déjà une tendance positive. De nombreux producteurs de denrées alimentaires et chaînes de supermarchés commencent à réduire petit à petit la teneur en sucre de différents aliments et marques propres. La société est de plus en plus consciente de l’importance de la santé et le choix d’alternatives au sucre est désormais très varié.

On distingue en premier lieu les sucres de substitution naturels et artificiels. Selon leur nature, les substituts de sucre sont désormais disponibles avec une teneur en calories réduite ou sans calories.

Voici un aperçu des alternatives possibles au sucre raffiné :

  • Miel
  • Sucre de coco
  • Sirop de riz
  • Sirop d’agave
  • Sirop d’érable
  • Xylitol et sucre de bouleau
  • Stévia
  • Erythritol

Le miel est sans doute l’une des alternatives naturelles au sucre les plus connues. Les produits de substitution que sont le xylitol, le sucre de bouleau, la stévia et l’érythritol sont les alternatives les moins caloriques par rapport aux autres. La stévia et l’érythritol ne contiennent pas de calories.

Quel est le produit de substitution qui me convient le mieux ?

Il convient tout d’abord de mentionner que ces substituts du sucre ont également une teneur en calories relativement élevée. Toutefois, par rapport au sucre raffiné, elles contiennent des vitamines, des minéraux et d’autres enzymes.

Les personnes qui accordent une grande importance à la régionalité devraient Miel de préférence. En achetant ce produit naturel, on peut soutenir les apiculteurs locaux. Même si le miel contient plus de minéraux, sa teneur en calories est similaire à celle du sucre. De plus, le miel n’est pas végétalien.

Sucre de coco et Sirop de riz se distinguent positivement parmi les alternatives naturelles. Le sucre de fleur de coco présente un indice glycémique bas, ce qui a un effet positif sur le taux de glycémie. Le sirop de riz se révèle être une alternative pauvre en fructose et est donc particulièrement recommandé aux personnes souffrant d’intolérance.

Le xylitol et le sucre de bouleau contiennent environ 40 % de calories en moins que le sucre raffiné et présentent donc un avantage certain, notamment en ce qui concerne la santé dentaire.

La stévia et l’érythritol sont quasiment exempts de calories par rapport aux autres produits de substitution et n’exercent aucune influence sur le taux de glycémie ou d’insuline. La stévia est un produit naturel au pouvoir sucrant très élevé, tandis que l’érythritol est produit par un processus chimique et est un alcool de sucre. Le pouvoir sucrant est nettement plus faible [4].

Inconvénient possible des alternatives : Elles peuvent provoquer des ballonnements ou des diarrhées en cas de consommation accrue.

Conclusion

Comparés aux sucres raffinés, les produits de substitution s’avèrent être une alternative plus riche en nutriments. Les experts recommandent donc de préférer les alternatives naturelles au sucre. En raison de la demande croissante, l’offre de produits de substitution est également variée et dépasse les possibilités mentionnées ci-dessus.

Les alternatives contiennent certes plus de nutriments, mais comme le sucre raffiné, elles sont riches en calories et peuvent, en cas de consommation accrue, favoriser le surpoids, l’obésité ainsi que l’apparition d’autres troubles et maladies.

Pour toutes les formes de sucre, c’est donc la dose qui fait le poison.

Le sucre doit donc être consommé avec parcimonie. Privilégiez les glucides complexes, comme les céréales complètes ou d’autres alternatives riches. Ceux-ci sont également décomposés par le corps en sucres simples, mais cela nécessite plusieurs étapes, ce qui permet de maintenir un taux de glycémie constant. Autre avantage : la sensation de satiété dure plus longtemps.

Instructions pour la recette des brownies au CBD

Pour préparer les brownies CBD aux protéines de chanvre, vous avez besoin des ingrédients suivants :

Pour la décoration, des noix ou des pépites de cacao sont idéales. Elles donnent aux brownies une note chocolatée supplémentaire. Vous aurez également besoin d’un plat à four de taille moyenne pour la cuisson.

Conseil pour les gourmands : ajouter une cuillère de purée de noix de cajou, d’amandes ou de cacahuètes sur les brownies juste avant de les déguster. C’est justement lorsqu’ils sont encore chauds que ces délicieux brownies chocolatés deviennent un véritable régal.

Vérification des valeurs nutritives

La recette donne environ 16 brownies.

Une part contient environ 167 kcal, dont :

  • 21,8 g de glucides
  • 8,4 g de protéines
  • 6,1 g de matières grasses

Préparation

  1. Mélangez tout d’abord les protéines de chanvre Super Strong avec la farine, le sucre de coco, le cacao en poudre, le bicarbonate de soude et la levure chimique dans un saladier.
  2. Ensuite, on ajoute successivement les œufs, la compote de pommes, l’huile de coco et l’huile de CBD, le lait et l’eau minérale. L’eau minérale permet d’obtenir une consistance moelleuse.
  3. Recouvrez le moule à soufflé de papier sulfurisé et versez la préparation dans le moule. Si vous êtes particulièrement patient, vous pouvez laisser la masse reposer encore environ 30 minutes.
  4. Maintenant, glissez le moule dans le four préchauffé à température moyenne et à 175 degrés (chaleur de voûte et de sole) pendant environ 60 minutes. Avant de sortir les brownies, il est recommandé de tester brièvement les bâtonnets.
  5. Laissez aux brownies suffisamment de temps pour refroidir et laissez-les reposer à température ambiante afin de pouvoir garantir la consistance typique des brownies.

Vous pouvez naturellement utiliser d’autres succédanés de sucre à la place du sucre de coco. Cela vaut également pour le lait, pour lequel il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives végétales. Pour remplacer les œufs, une cuillère à soupe et demie de farine de graines de caroube convient parfaitement.

Nos brownies aux protéines de chanvre se révèlent être une source d’énergie saine et contiennent, outre des sucres naturels, d’autres Fibres alimentaires, Protéines et Vitamines – de plus, ils vous permettent de rester rassasié plus longtemps tout en apaisant l’envie de manger quelque chose de sucré. Le meilleur fournisseur pour plus de bien-être et d’énergie au quotidien reste une alimentation équilibrée avec suffisamment de protéines, de glucides et de graisses.

Sources

[1] BMGF. (2017). Manuel des denrées alimentaires. (4e édition). Téléchargement du 20 mars 2020, par [Quelle]

[2] DGE. Recommandations concernant l’apport maximal en sucre en Allemagne. Téléchargement du 15 mars 2020 de [Quelle]

[3] Knüppel, A. et al. (2017). Sugar intake from sweet food and beverages, common mental disorder and depression : prospective findings from the Whitehall 2 study. Téléchargement du 15 mai 2020.

[4] Schrader, V. (2019). 10 alternatives au sucre : Quelle est la meilleure douceur ? Téléchargement du 15.05 2020, par [Quelle]

[5] Aide allemande pour le diabète. Liste de contrôle de l’index glycémique. Téléchargement du 15 mai 2020, par [Quelle]

[6] Freeman et al. (2018). Impact du sucre sur le corps, le cerveau et le comportement. Téléchargement du 15 mars 2020

[7] Makarem, N. et al. (2018). Consumption of Sugars, Sugary Foods, and Sugary Beverages in Relation to Cancer Risk : A systematic review of Longitudinal Studies. Téléchargement du 15 mai

Lire la suite
Clic pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fleurs CBD
Herbal SHOP
Fleurs de CBD
vaporisateur Cannabis
Actu CBD
CBD liquide
Fleur Cannabis
CBD BOX
Avis CBD
fleurs CBD
News CBD

ARTICLES POPULAIRES